Partagez | 
 

 Comme si tu étais la chose la plus précieuse de l’univers.. | Arielley ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
charybde
Léo LespéranceMasculin

date d'inscription : 16/07/2015
autre(s) compte(s) : Princess Paris
pouvoir : Ghost Whisperer ▽ il parle aux morts, honey
fiches : Daddy coolirisrelation
âge, race : 31 ans, infecté ▽ Charybde
orientation sexuelle : Bi'
profession : Tatoueur à succès
feat : Freude ▽ Andrew Garfield
messages : 146
avatar
Comme si tu étais la chose la plus précieuse de l’univers.. | Arielley ♥
   
Jeu 27 Aoû - 23:30


Comme si tu étais la chose la plus précieuse de l’univers..
« Ariel mais qu’est-ce que t’as foutu ? »

Putain.
Putain putain putain.
Il ne pense qu’à ça depuis qu’il a reçu tes messages tu sais, il est tellement perturbé qu’il perd toutes ses notions. Plus d’heure, plus de priorités. Juste toi, Ariel, toi et seulement toi. Alors il griffonne deux mots sur un papier, très mal écrit, pour prévenir Laetitia qu’il doit s’en aller et il enfile sa veste, court jusqu’à la porte, se la mange rapidement avant de revenir sur ses pas parce que ce con a oublié ses clefs. T’es bourrée Ariel, et il a plus de nouvelles. Alors le souffle court il essaie de respirer quand même pour pas faire un arrêt, mais te savoir mal et potentiellement en danger ça a juste le don de le faire mourir de peur. Il s’engouffre dans sa voiture à une vitesse folle, démarre en trombe pour aller s’enfoncer dans les bouchons. Pas nombreux mais il peste Léo, parce que putain. Pourquoi ce soir ? Pourquoi maintenant ? Ariel fais pas de conneries il s’en remettrait pas, et donnes lui des nouvelles, réponds lui il se meurt là, véritablement. Parce que sans toi, Léo au fond il est pas grand chose. En fait il est rien du tout mais ça il ne l’avouera jamais.

3 heures 41 et c’est officiellement le sixième message vocal qu’il t’envoie parce qu’il ne peut pas faire autrement. Mais tes réponses écrites se font toujours plus affolantes et il s’inquiète toujours plus. Alors il roule Léo, toujours plus vite, il prend des risques pour passer les bouchons et te rejoindre le plus rapidement possible. Quand c’est pour toi y a plus de respect, plus de réflexions, il accourt c’est tout, tu peux pas faire plus fidèle Arielley. Tu peux pas faire plus inquiet, tu pourras jamais.

« Aller avance putain ! »

Coup de poing sur le klaxon, Léo perd patience il a les nerfs qui lâchent. Qui est avec toi Ariel ? Qui te veut du mal ? Sois forte, il sera là bientôt. Et il leur cassera la gueule, il se retiendra pas. Toi c’est comme Laetitia, vous êtes les personnes qu’il chéri le plus dans ce dôme, les femmes qu’il ne faut jamais toucher, jamais blesser. Jamais trahir non plus. Jamais faire pleurer. Tournant de gauche, 10 minutes plus tard il y est enfin. Et sans prendre le temps de garer correctement son bolide, ni même de le fermer d’ailleurs, il s’enfonce dans les serres en espérant te retrouver.

« Ariel ? Ariel ! C’est Léo répond ! Ariel ? »

La voix pas trop tremblante parce qu’il essaie de se retenir un maximum, il a les membres qui vrillent et les frissons qui parcourent son corps sans arrêt lorsqu’il t’appelle en marchant entre les fleurs. De nuit c’est effrayant, il se croit en plein thriller tu sais, le genre où le héro se fait défoncer salement par une plante carnivore tandis qu’il arpente les allées à la recherche de sa belle. Tu le sais toi, qu’il a horreur de ce genre de films, que derrière ces airs de papa poule courageux, Léo c’est un gros peureux. Homme hypersensible au grand cœur qui prendrait néanmoins tous les risques pour protéger les êtres qui lui sont chers. Bon, visiblement ici les fleurs exotiques aux dents tranchantes il n’y en a pas mais quand même. La lueur de la lune peine à éclairer les lieux et Léo il flippe vraiment. Pour toi. Pour lui.

Plus pour toi que pour lui en fait, mais bon.

Puis il entend des cris, des rires peut-être des pleurs il ne discerne pas très bien. Est-ce que c’est toi Ariel ? Ça résonne partout et il se met à courir enfin, hurlant encore ton prénom dans l’espoir que tu lui répondes. C’est si grand ici, il désespère de pouvoir un jour te trouver. Et lorsqu’enfin son regard croise ta silhouette parmi les feuillages il s’approche, court vers toi dans l’idée de te serrer fort dans ses bras. Tu lui as manqué Ariel, terriblement manqué parce qu’il était effrayé à l’idée qu’il puisse t’arriver malheur.

« Ariel ! Mais bon sang qu’est-ce qui t’es arrivée ? »

Il esquive de justesse le bâton que tu brandis telle la courageuse pirate que tu es pour entourer ton corps de ses bras musclés. Et il serre Léo. Fort, doucement. Tendrement, le soulagement dans la voix et perceptible dans tout son être encore tremblant. Frissons. Joie, peur, incompréhension aussi. Que s’est-il passé Ariel, pourquoi t’être mise dans cet état ?

« Me fait plus jamais ça. Ariel j’t’en prie… Plus jamais.. »

Complainte murmurée alors qu’il passe une main dans tes cheveux, la tête posée dans le creux de ton cou. Il ne cesse de répéter à voix basse ce seul mot qui pour lui, pour ce soir, veut tout dire : « Jamais ». Il a eu si peur Ariel, de te savoir entre de mauvaises mains et pire encore. Alors s’il te plaît, sincèrement. Sa main caresse délicatement ta chevelure d’or comme si tu étais la chose la plus précieuse de l’univers, nul ne doute d’ailleurs que tu l’étais à ses yeux, et lentement il s’éloigne, le choc étant passé. Il t’observe de haut en bas, lorgne un peu pour voir si tu n’as rien. Mais avec le peu de lumière des lieux c’est assez compliqué.

« Ça va, t'es pas blessée ? »

Pas vraiment, t’es juste bourrée.
Je t'aime petit cœur ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Comme si tu étais la chose la plus précieuse de l’univers.. | Arielley ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ⊱ J'adore le fait que les Tortues Ninja portent des masques. Bonne façon d'être discret et de cacher son identité, c'est pas du tout comme si t’étais une tortue géante, non...
» Parfois, il me vient des envies de tout brûler, comme ça, pour pas grand chose... [Joanie]
» C'est comme si j'étais morte à l'intérieur... - Adahan
» EDEL&LYL ♫ L'amitié est une chose rare et précieuse qu'il faut conserver avec soin
» Comme quoi, la peinture a aussi du bon [PV Masaki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S Y N O D E L :: Quartiers modestes :: Orion :: Serres-