Partagez | 
 

 we're in this game together Δ Azylis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
lamia
CheshireMasculin

date d'inscription : 21/07/2015
pouvoir : Détraqueur
fiches : fiche - relationship
âge, race : 22 ans ; Hybride
orientation sexuelle : Bisexuelle.
profession : Bras droit de Lamia - Hacker de génie (Barman à ses temps perdu)
feat : Frey Fisheye Placebo (parfois Nine de ZNT) / Jack O'Connell
messages : 102
avatar
we're in this game together Δ Azylis
   
Jeu 12 Nov - 0:37


we're in this game together
well ; i hope so
MUSIQUE Dégénérescence mentale ; un crâne qui craque, qui se fissure ; l'arrière de se dernier qui cogne violemment un mur bétonné. Une fumée qui s'échappe de lèvres un peu fendu, un peu craquelés ; totalement sèche. Le cœur qui bat à un rythme déraisonnable, qui ne sait plus sur quel pied danser ; perdu sur un riff de musique endiablé. La musique et les basses faisaient sauter littéralement ses organes internes, vibrer sa cage thoracique ; et son cerveau se noyait dans un flot de fumée et de THC qui montait, montait et montait continuellement et inlassablement... Il ne savait plus quoi penser, ni comment réagir ; Lamia prenait une tournure qu'il n'avait pas vu venir, qui lui échappait complètement ; et malgré qu'il soit le bras droit de Melody, il se sentait presque exclu de ces décisions. Ils en avaient parlé, c'était évident, mais Cheshire fut encore une fois trop captivé par cette dernière, encore une fois embarqué dans son monde ; un monde qu'il avait pu frôler encore une fois du bout des doigts en pensant pouvoir effleurer son cœur...

Comme avec Azylis. La tête de Cheshire se dirige de nouveau en arrière et le bruit d'un nouveau craquement se fit entendre ; encore et encore dans sa tête, au rythme de la musique, la douleur raisonnait. Pourquoi agissait-il ainsi ? Tout simplement parce que t'es qu'un gros abrutis. Il ne le savait pas ; ou plutôt, il ne cherchait pas à le savoir. Aujourd'hui, tout n'était qu'une copie, d'une copie... Rien ne semblait réel, plus rien ne lui semblait un tant soit peut réelle. Il se complaisait dans son bonheur éphémère, toujours partant pour un peu plus s'enfoncer dans les limbes ; dans la complexité de cet univers. Le cœur se serre, la langue cogne contre le palais, le sang coule le long de sa nuque ; encore une fois, il avait eu besoin de se recours, s'échapper ; dans la douleur et dans les substances illicites.

T'es vraiment un déchet quand tu t'y mets Cheshire ; pourquoi "Cheshire" d'ailleurs ? T'as un vrai prénom, une vie, une identité, t'as juste décidé de tout plaquer, sceller cette dernière sous clé. C'était là le quotidien de Cheshire, dorénavant, c'était ainsi que devait être sa vie, un mystère pour autrui, un mystère pour lui-même, se leurrer la face, plonger la tête la première dans un bonheur éphémère qui se durera jamais. Et pour cette fille aussi, tu t'étais trompé, pour cette fille aussi, tu n'avais pas voulu dire la vérité et tu t'en mordais les doigts ; en vrai, tu t'en mords encore les doigts, hein Ches' ? Il pourrait crever que tout serait pareil, le monde ne s'arrêterait pas de tourner pour autant et malgré toute la bonne volonté du monde, le hacker savait très bien que son existence aux yeux de l'humanité ne valait pas grand chose. Ce n'était pas ce qu'il recherchait, il voulait juste qu'elle le remarque. Comme c'était arrivé, une fois, une seule et unique fois. Tu ne sais toujours pas comment ce moment à pu avoir lieu ; mais cela avait été le cas, et dans ton cœur s'opéra un changement qui bouleversa ton monde ; ton existence tout entière.

C'est peut-être pour ça qu'il l'avait contacté, un peu sans réfléchir. Peut-être pour ça qu'il lui avait demandé de venir au QG ; sois disant pour un rendez-vous d'ordre « psychologique » ; mais au fond de lui, il savait bien que c'était un prétexte. Tout est un bon prétexte pour la voir de toute façon. Cheshire arrivait à se l'avouer dans sa tête, mais impossible pour lui de le dire à haute voix ; en vrai, il avait encore du mal à accepter toute cette merde. Avoir des sentiments pour quelqu'un ? Dieu que c'était inacceptable. Il ne pouvait pas, il n'avait pas le droit. La main passe dans ses cheveux blancs maintenant teintés de rouge, la drogue de son pétard lui fait un peu l'effet d'une bombe à retardement ; la douleur semble irréelle, mais le sang est bien là. Le corps allongé, adossé à côté de la porte, la pièce submergée de musique, il ne dit rien ; il se contente juste de lâcher pour lui-même. « Merde, j'suis vraiment trop con. » Et en soit, oui, tu étais vraiment un gros con Cheshire... Se fracasser le crâne pour éviter de voir la vérité en face ; c'était vraiment con ; mais surtout lâche.




hrp:
 

_______________

i'm not crazy.
Les peuples ne devraient pas avoir peur de leurs gouvernements.  Les gouvernements devraient avoir peur du peuple. Cheshire vous parle en
#F45A00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Re: we're in this game together Δ Azylis
   
Sam 14 Nov - 18:39





tough girl in the fast lane no time for love no time for hate no drama no time for games tough girl whose soul aches i'm at home on my own check my nothing, though.
Elle n'avait pas reçu de nouvelles, depuis un bon moment.
S'était inquiétée, peut-être stupidement.
Et le voilà qui la contacte, innocent.
Qui lui demande de la voir – prestement.

Les cheveux foutus en l'air et l'esprit un peu bancal, elle s'est faufilée entre les vivants, s'est glissée dans la foule pour mieux s'en extirper, pour mieux atteindre cette âme aussi belle que brisée, ces pleurs qu'elle renifle à des lieues. Les queues dans le vent et la tête dans les nuages, le jean troué et le coeur percé. Y a tout un parallèle entre son apparence et son état d'esprit, elle s'en veut comme elle court, elle culpabilise comme elle esquive chacun d'entre vous, chaque être qui se dresse sur son chemin sans le regarder, sans chercher à savoir si elle le connaît ou non.
Ils l'empoisonnent, avec leur senteur d'habitude, de quotidien, de monotonie.

Melody lui manque, sa douceur et sa façon de lui caresser les oreilles.
Elle se languit d'Anastasia, de sa dureté et de sa franchise.
Et oh tous finissent par lui manquer, à cette petite fille qui ne désirait rien de plus que le monde – rien de moins que l'univers. Qu'ils lui appartiennent à elle, et à elle seule. Qu'elle les possède, qu'elle les aime et qu'ils l'aiment.

Mais elle en a toujours trop voulu, à l'instar d'Icare elle s'est jetée à bras ouverts contre le soleil, s'est brûlé si violemment que la chute lui a semblé presque tendre. C'est une fois tout en haut, qu'on se rend compte que le sol est dur. Pendant la chute, qu'on pense à tout ce qu'on va perdre. Le plus dur c'est de se le dire, pas de le subir.

Un rendez-vous pour se voir, de patient à psychologue.
Elle n'en était pas si sûre. Et elle connaissait les risques, cette épée de Damoclès qui flottait au-dessus de son visage juvénile. Elle allait lui tomber dessus, et les conséquences de ses écarts professionnels ruineraient probablement cette vie qu'elle avait peiné à construire.
Ca m'est retombé dessus d'un coup, j'me suis senti seule, triste et fatiguée.

La musique tambourine contre son crâne un peu douloureux, elle salue les hybrides perdus devant les cavernes et s'y engouffre avec la sûreté des habitués – ce n'est pas son premier passage dans le quartier général de Lamia, et sûrement pas le dernier. Glissant contre la roche, guidée par la musique et ses sens, elle tend les oreilles sur le sommet de sa chevelure et finit par frapper à la porte, deux coups.
Elle entre.

La fumée la prend à la gorge, l'étouffe quelques instants avant qu'elle ne se faufile par l'ouverture, laissant à Azylis le loisir d'observer la loque qui l'avait appelée. La lèvre fendue, le visage tâché d'hémoglobine jusque dans les cheveux, il a fière allure. Pauvre créature, qu'elle pense naïvement, inconsciente de tout le malheur abattu sur lui. Baissant sèchement le son de sa musique trop agressive pour ses tympans sensibles, elle s'agenouille devant lui, sort un mouchoir et essuie le sang qui salit son faciès, lente et presque douce.

« Qu'est-ce qui t'es arrivé, cette fois ? »

Le timbre délicat, toujours dans cette optique de sécurité. Elle n'a jamais su être méchante avec lui, aussi fragile qu'un enfant – émotionnellement parlant, bien sûr. Et c'est dans un soupir réprobateur qu'elle lui assène une pichenette sur le front, comme s'il n'avait qu'une petite dizaine d'années. Ca devient de plus en plus dur de conserver ce joli rôle. Parce que l'inquiétude lui mord l'esprit, lui brise la nuque.

« Tu es trop souvent blessé, petit chat. »
Encore un sourire, d'une tristesse presque poétique.
Pauvre Cheshire, pauvre chaton.
« Qu'est-ce que tu voulais ? »
*heavy breathing* *preparing the feels* // #e49bb7

Revenir en haut Aller en bas
 

we're in this game together Δ Azylis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S Y N O D E L :: Quartiers modestes :: Lamia :: Cavernes-