Partagez | 
 

 You'll drown before the water lets you in ✘ skye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
charybde
InvidiaMasculin

date d'inscription : 12/07/2015
autre(s) compte(s) : Alcyone
pouvoir : Shapeshifting, connu sous le calomnieux nom de changement d'apparence, total ou partiel. Il ne suffit que d'un regard pour pouvoir vous usurper votre identité, et autant vous dire qu'il vous a déjà tous observés.
fiches : ⌘ PRÉSENTATION
⌘ RELATIONS
⌘ COMMUNICATION

âge, race : 18 - Hunter artificiel.
orientation sexuelle : Béhé c'est nul l'amour.
profession : Espion et accessoirement créateur d'embrouilles
feat : Envy - Fullmetal Alchemist
messages : 277
avatar
You'll drown before the water lets you in ✘ skye
   
Jeu 29 Oct - 17:18



you'll drown before the water lets you in.
ft. skye


   
   
   
De l’esclavagisme, j’vous dis.

Avec ces temps de crises, il est sûr que Charybde guette les mouvements de Scylla et de Lamia, et pour faire ça en toute discrétion, ils appellent qui ? Les espions. Et qui est espion ? Invidia. Quelle plaie, alors qu’il aurait voulu flâner lui aussi, voilà qu’on lui édicte d’une mission, des plus monotones qui plus est.

« Passe au QG avant demain », c’était le message qu’il a reçu, et il était évident qu’il n’avait pas vraiment le choix, il fallait bien gagner sa vie après tout. C’est d’un pas adynamique qu’il foulait le sol carrelageux du quartier général de Charybde. Les gens de l’interne étaient tous en uniforme, ça ressemblait presque à une armée tellement tout était méticuleusement carré et structuré. D’un côté, cet accoutrement était bien la preuve de leur feignasserie, eux risquaient quoi… leurs doigts, wow, dans leurs bureaux, et arrivaient encore à se plaindre. Quand on leur faisait la remarque, ils sortaient tous « Ce n’est pas la même fatigue. », parce que yen avait 36 000 de fatigues ?! La fatigue morale, c’est simplement un prétexte à la procrastination, quelle bande de faiblards.

C’est une bonne poignée de minutes après qu’il sortit de la pièce qui distribuait des missions çà et là aux membres de Charybde qui agissaient sur le terrain, quelques papiers confortablement installés sous son bras. Durant ce laps de temps, les couloirs s’étaient plus ou moins remplis, ce devait être l’heure de la pause et les employés ont sans doute dû s’échapper de leur quotidien si monocorde et oublier leur boulot le temps d’une heure ou deux.

Pourtant, parmi cette accumulation d’anthropoïde stupides, il y vit quelque chose de moins morne, une touffe blonde, traînant derrière elle un corps imposant, trapu et pourtant si fragile, comme si un simple zéphyr aurait eu le pouvoir de le briser en de milliers de morceaux - et oh ahah, n’oublions pas cette désagréable fragrance, un arôme de mort, comme si son corps entier était déjà entré en putréfaction avant même d’avoir terminé sa croissance, comme si l’air avait un effet nuisible, doux poison que tu semblais respirer à chaque inhalation.

Skye.

Toujours devant la porte qu’il vient de passer et fermer, il prit un instant pour ricaner discrètement, il se souvenait parfaitement de ce gars. Comment ne pas se souvenir de toutes les atrocités qu’il ait pu subir, et comment ne pas se souvenir que toi, Invidia, fut de convinence avec ces hommes ? Une idée émerge dans son encéphale.

Puis, il reprend sa marche, au bout de quelques secondes.
Invidia reprendra sa marche dans l’enveloppe charnelle d’Arizona Opium Winchester, cette fois là. Ses yeux bleus dévisagent chaque forme qui le fixe, et pourtant, aucun ne s’incline, car ce regard furibond n’était point celui de leur très chère bras-droit. Un sourire, trop carnassier, une démarche, trop sûre d’elle, et un regard trop ardent pour que ce soit le sien. Mais en l’espace de quelques secondes, il reprit sa contenance et son sérieux, exprimant un faciès des plus neutres, gardant un dos droit. C’est comme ça qu’elle marche, non ?

Il lève le regard une fois à quelques mètres du torturé, et cet imbécile est tombé dans le panneau.

Il te regarde, Invidia, ou plutôt devrai-je dire Arizona. Son regard semble s’illuminer, il te regarde comme si tu étais un salvateur, un modèle, un exemple, oh que c’était jouissif. Toi, tu lui contentes de lui gratifier un maigre sourire alors que tu t’élances vers lui d’une démarche féline et vive.

Skyyyyye ! Comment ça va toi ? Il papillonne, et ses yeux azur virent à l’améthyste. Puis, une voix masculine s’échappe de sa gorge. Hahem, hahem, attend, je veux dire… Et la voix du bras-droit de Charybde réapparaît de nouveau, tranchante. Depuis la dernière fois, la torture...le viol, tout ça !

#2f5b44

   


_______________



   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCLx1I4yCR5aThxr0Mj3Cyfw
charybde
SkyeMasculin

date d'inscription : 25/10/2015
pouvoir : Régénération cellulaire.
fiches : www ● présentation
www ● rs

âge, race : 27 ans - Infecté
orientation sexuelle : Whatever.
profession : Bourreau au service d'Hunter
feat : Corazon - One Piece || Evan Peters - IRL
messages : 36
avatar
Re: You'll drown before the water lets you in ✘ skye
   
Mar 10 Nov - 21:40


OH OLD DARK MEMORIES COMING BACK TO HAUNT ME AGAIN.
MAKE ME FEEL THE PAIN ONE LAST TIME. ONCE AGAIN.
Les simagrées de l'alliance Scymia avaient laissé le quartier Charybde à feu, à sang et surtout à nettoyer. Tout le monde était réquisitionné sur ce coup-là. Tout le monde, sauf toi évidemment. Parce que toi, tu étais une brebis galeuse qui n'aurait fait qu'alourdir la patte des travailleurs. Toi, Skye, comme toujours, tu n'avais qu'un seul rôle : ne rien faire et rester le plus discret possible. C'était ton truc depuis que tu étais revenu mentalement et physiquement de ta prison. Toutes ces blessures qui ne pouvaient pas être soignées étaient devenues un tout autre genre de prison.

Quoiqu'il en soit, tu te tenais là dans le QG, allant de la chambre qui t'avait été attribuée à la salle principale sans arrêt. Les gens se retournaient sur ton passage et chuchotaient. Parfois ils rigolaient, parfois ils s'écartaient. C'est vrai que tu détonnais dans le paysage avec tes cheveux si blonds, ton corps si grand, ta démarche si maladroite et ton visage si triste. Mais tu savais que ce n'était pas pour ton originalité que les gens murmuraient dans ton dos. Ils te reconnaissaient. Tout le monde te reconnaissait. Même ceux qui ne t'avaient jamais vu était capable de t'identifier au premier regard. La faute de ce maudit Sourire de l'Ange qui faisait affront à ton faciès autrefois beau. Ça te mettait mal à l'aise tous ces gens qui parlaient sur toi. Tu te sentais menacé. Perpétuellement en danger. Enfin, ce n'était pas inhabituel chez toi. La méfiance était devenue ta meilleure amie. La peur ? Ton ombre. Ce n'était pas une vie très amusante, mais c'était la tienne et tu avais appris à faire avec le sort.

C'est alors que sans que tu t'y attendes, Arizona marches sur toi, l'air confiant, assuré... différent. Mais tu remarques à peine la différence. Étonnant de ta part, n'est-ce pas ? Toi, tellement à cheval sur les détails. Tellement effrayé par la moindre secousse. Mais c'est d'Arizona qu'il était question, et dans son cas, des questions tu ne t'en posais pas. Seulement voilà, ce n'était pas le bras-droit d'Hunter qui venait dans ta direction un sourire aux lèvres. Et tu ne tardas pas à t'en rendre compte.

Ton interlocuteur parla. Ses paroles transpercèrent ton maigre corps comme autant de minuscules aiguilles, laissant une dérangeante sensation de picotement sur ta peau. Tu fis un pas en arrière. Encore un mot et tu prenais tes jambes à ton cou. Si tout te faisait peur, rien ne t'effrayait plus que les fantômes de ton passé. Ceux-là, tu n'avais jamais envie de les voir, mais ils avaient le don de resurgir aux pires moments. Et qu'on se le dise, tous le moments étaient les pires.

« Tu... Arizona ? »

Encore un pas en arrière. Tu avais l'impression que l'univers venait de se vider te laissant en tête à tête avec un fantôme à l'apparence familière. Une lourde atmosphère de plomb tomba. Au même moment, surgirent les souvenirs.

« Tu... Ari... Tu n'es pas Arizona... Qui es-tu? »

Tu lanças des regards suppliants aux alentours. Ta voix tremblante et tes pupilles dilatées trahissaient de ton malaise et de ton angoisse. Lorsque l'individu apparemment inconnu avait parlé, ilavait appuyé sur le mot interdit commençant par un V. La Terre entière prenait des pincettes avec toi et personne n'avait réutilisé ce mot en ta présence depuis. Et surtout pas Arizona. Des images fugaces, comme des flashs dans du verre brisé remontaient à la surface. Tu étouffas un haut-le-cœur. Non. Non. Non. Tu secouas la tête comme pour chasser tes pensées noires. Tu ne voulais pas te souvenir. Plus jamais.

C'est fou comme un seul élément pouvait perturber ton prétendu équilibre mental, Skye. Comme le moindre souffle sur un château de cartes.



_______________


Imagine living like a king someday a single night without a ghost in the walls. We are the shadows screaming take us now. Please, won't you push me for the last time, let's scream until there's nothing left. So sick of playing, I don't want this anymore, the thought of you's no fucking fun you want a martyr, i'll be one because enough's enough, we're done. Imagine living a king someday.
BANGERZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

You'll drown before the water lets you in ✘ skye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shark in the water
» Personnages tournant souvent dans le monde du Water Boy...
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||
» In the water, we can fly ♥ [PV: Zachary]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S Y N O D E L :: Quartiers riches :: Charybde-