Partagez | 
 

 Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
lamia
PanFéminin

date d'inscription : 13/07/2015
autre(s) compte(s) : Arielley & Cliché.
pouvoir : Contrôle sur la vision d'autrui ▬ permet de créer des illusions. Néanmoins, sans l'appui de sa jumelle, cela se limite à des peluches, des pièces d'échecs, parfois quelques autres jeux. C'est complètement inoffensif, humiliant. Il vaut mieux ne pas l'utiliser.
fiches : www ♛ présentation
www ♛ relations
www ♛ iris
www ♛ demande RP

âge, race : 20 ans, sang pur.
orientation sexuelle : Bisexuelle.
profession : Barman/Serveur dans un bar. ♛ Futur directeur de l'asile.
feat : SORA. No game no life
messages : 207
avatar
Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART
   
Dim 19 Juil - 18:13




un jardin secret, la villégiature des dieux qui y passaient leur temps à festoyer
Feat. Vitany LockHeart.
Les humains sont inutiles.
Des êtres nuisibles, insignifiants.
Ils t'irritent au plus haut point.

Et c'est plus énervé que jamais que tu quittes le bar. T'excusant auprès d'Elise. Ce n'est pas ton style, de partir ainsi. Tu te fiches des problèmes d'autrui. À vrai, cela aurait été quelqu'un d'autre, tu te serais contenté d'hausser les épaules. Pour la forme, peut-être lui souhaiter bonne chance. Oui, normalement. Mais ce soir c'était différent. Vitany avait besoin de ton aide, rien ne pouvait t'empêcher de venir lui donner un coup de main. Rien, ni personne.

Enfin, sauf Echo.
Mais Echo n'était pas là.
Alors Pan pouvait bouger,
Sans s'inquiéter de sa nymphe.

Tu ne fais pas attention aux rues, traversant pour te rendre jusqu'aux quartiers neutres. Puis tu réalises, tu ignores l'adresse. Tu ne sais où se trouve l'Olympe. Pan y fût invité, mais il ne savait pas où le trouver. Néanmoins, tu réfléchis et te dit qu'il ne doit pas être compliqué à trouver. Il te suffit juste de suivre le trottoir. C'est comme ça que tu te mets à prêter attention à ce qui t'entoure et tout d'un coup ; tu sens la colère bouillir dans tes veines. Jamais tu n'as aimé Synodel, tout cette technologie, cette fausse vie. Cela te révulse, tu sers les poings, imagine la vie en dehors, pense à ton livre et à ce récit sur cette nature dont Pan était le protecteur. Cela t'apaise, un peu.

Légèrement. Tu presses le pas, ne traînes pas des pieds. Pan sert Artémis, est là pour elle et ce soir, Vitany a besoin de toi.
Tu hais instantanément les livreurs, incapable de faire leur travail. Tu sors ton Iris et décide enfin de t'en servir, afin de trouver ta destination. Tu n'apprécies pas réellement l'objet, mais reconnais qu'il est bien pratique aujourd'hui. L'Olympe t'attends, sa construction est importante. De plus, il t'arrivera d'y travailler et tu ne sers que dans l'élite. C'est ta réputation que tu joues.

Le soleil commence à décliner, le nuit a débarquer et tu espères ne pas arriver trop tard. Mais la verte est trop fragile pour avoir déjà fini. Tu en es persuadé. Tu bouscules un gars, mais l'ignore instantanément. Pendant un instant, tu aimerais pouvoir te téléporter. Tu as toujours été feignant, hors tu es bloqué avec ton chevalier, qui glisse à tes côtés. À force tu y es habitué, mais parfois cela te fait louper ce que tu cherches.

Comme maintenant, tu ne vois pas les cartons du l'autre côté, puis tu avances, mais la petite cloche de l'établissement te sort de tes rêveries et tu aperçois ta protégé, carton en main. Qui avance avec difficulté. La princesse a besoin de son prince.

Tu arrives derrière elle, tu n'es pas sûre qu'elle t'ait vu, mais tu t'en fiches, tu l'attrapes par la taille et la soulève, avant de la mettre de côté et d'attraper le carton qu'elle essayait de soulever. Avec un sourire, tu la regardes en biais.

- La prochaine fois, appelle moi tout de suite princesse.

Tu sais d'avance que celui-ci est rempli de bouteille, au vu de son poids. Regardant la devanture du bar et remarque tout ce qu'il y a a rentrer, à ranger. Ils en ont pour la nuit. Avec un peu de chance.

- À cette allure, tu vas pas rentrer chez toi avant minuit. Voir plus.

Et cela t'agace, car tu n'ignores pas les danger du dôme. Toi même en fait parti et tu sais pertinemment que tu n'es pas le seul à faire peur, à t'en prendre aux gens la nuit, lorsque tu en croises. Vitany est la bonté personnifiée, il ne fait aucun doute qu'elle n'a aucune chance, dans ce monde pourrit.

- Il est en de question que je te laisse gambader à des heures aussi tardives, t'es complètement inconsciente. Je t'avais pourtant dit de me capter pour le bar.

Tu la réprimandes comme une enfant, cela ne te plait pas tant, mais dans un sens, tu es régulièrement inquiet pour la demoiselle. Alors tu soupires, puis lui sourit, passe la main dans ses cheveux, en équilibre sur un pied, tandis que le carton repose sur ta cuisse relevée.

- Mais bon, je suis là maintenant, ça va aller plus vite, laisse-moi les cartons, ouvre-moi la porte. Ça devrait aller comme ça.

Avec un clin d’œil, tu reprends les boisons à deux mains et te diriges vers l'entrée. Vers la porte transparente. Le quartier à l'air sympa, le bar-café pourrait vraiment être une bonne affaire, tu as hâte de voir ces tables.
Pan parle en #6B1A6A @ Cproject

_______________

FOLLOW ME TO THE DARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Re: Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART
   
Lun 20 Juil - 14:47


Vitany était en plein travail, elle prenait les cartons encore et encore, carton après carton, elle avait l’impression que plus elle en enlevait et plus il y en avait. Elle soupirait et sortit son Iris, elle regardait les derniers messages, elle était un peu gênée, c’était dans sa nature. Vitany pensait toujours gêner les gens en leurs parlant, elle soupirait et ce remis au travail, elle reprit un carton et recommençait à faire des allers-retours.

Elle avait pris une dizaine de cartons, mais elle avait l’impression que plus elle en prenait plus il y en avait. Elle sortit son iris pour voir l’heure, mais elle avait regardais la lumière qui décliné et c’était dit qu’il devait être tard pour que celle-ci soit si basse. Elle regardait les messages aussi, elle était gêne, vraiment gêné d’avoir parlé des soucis du bar avec Pan, elle devait l’avoir dérangé, même si celui-ci lui dit qui ne la dérange pas, Vitany en était persuadé. Elle était comme cela depuis sa petite enfance, surtout depuis l’accident de son frère et puis la chute dans les ténèbres de sa mère.

Alors qu’elle allait prendre un carton, elle fut soulevé, elle en put s’empêcher de poussais un petit crie, surprise par cette action. Une fois sur la terre ferme, elle regardait qui avait fait cela, elle fut surprise de voir Pan, pas aussi surprise vu que Pan lui avait envoyé un message lui disant qu’il arrivait.

Elle l’écoutait et a la première phrase que Pan sortit, la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de rougir. Elle n’avait pas vraiment l’habitude d’être appelait princesse et ses roues en étaient la preuve, elles étaient bien roses.

« Je n’ai vraiment pas l’habitude d’être appelait comme cela. » Dit-elle en jouant avec sa mèche afin d’essayer de cacher ses joues rose.

Elle le regardait et l’écoutait attentivement, Pan était vraiment gentil, c’est ce que pensait Vitany. Il était venu l’aider alors qu’il était tard. En l’écoutant, elle avait l’impression de se faire disputait comme une enfant surtout sur les deux phrases qu’il avait prononcés. Elle baissait la tête, un peu gênée.

« Je sais que tu me l’avais dit Pan, mais je ne voulais vraiment pas t’ennuyais avec ses soucis. Je pensais vraiment pouvoir tout gérer sans avoir aucun souci avec les livraisons et l’installation du bar. » Vitany était vraiment comme cela, elle pensait toujours ennuyais tout le monde et c’est pour cela qu’elle n’avait rien dit à Pan, elle avait toujours cette habitude de ne rien dire sur ses soucis suite à la situation familiale qu’elle a vécue. « Tu penses vraiment que c’est dangereux de rentrer tard ? Enfin, je pense que tu as raison, je ne veux pas t’inquiéter plus, je resterais dans le bar cette nuit. »

Elle ouvrait la porte à Pan. « Je peux t’aider, si je prends des cartons avec toi cela ira plus vite. N’aie pas peur du bazar, je vais tout mettre en place au fur et à mesure. J’ai quasiment tout reçu en livraison. » Vitany mis un silence avant de reprendre. « Pan, merci d’être venu. » Dit-elle en baissant les yeux vers le sol.
feat. Pan ▲ dialogue #FFC0CBhrp <3
Revenir en haut Aller en bas
lamia
PanFéminin

date d'inscription : 13/07/2015
autre(s) compte(s) : Arielley & Cliché.
pouvoir : Contrôle sur la vision d'autrui ▬ permet de créer des illusions. Néanmoins, sans l'appui de sa jumelle, cela se limite à des peluches, des pièces d'échecs, parfois quelques autres jeux. C'est complètement inoffensif, humiliant. Il vaut mieux ne pas l'utiliser.
fiches : www ♛ présentation
www ♛ relations
www ♛ iris
www ♛ demande RP

âge, race : 20 ans, sang pur.
orientation sexuelle : Bisexuelle.
profession : Barman/Serveur dans un bar. ♛ Futur directeur de l'asile.
feat : SORA. No game no life
messages : 207
avatar
Re: Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART
   
Jeu 23 Juil - 2:35




un jardin secret, la villégiature des dieux qui y passaient leur temps à festoyer
Feat. Vitany LockHeart.
Un soupir.
Un petit regard.
Afin de comprendre.
Apprendre cet état d'esprit.

Tu regardas du coin de l’œil la verte en passant la porte du bar. Tu n'avais pas vraiment pris la peine d'observer ses rougeurs, mais tu étais persuadé que les occasions seraient fréquentes. Vitany était de ces personnages facilement gênés, c'était simple de la rendre expressive. Tu entras dans la bar, surpris par sa superficie, tu pensais qu'il serait plus petit, qu'elle ne tiendrait pas un trop grand local. Il fallait croire que tu t'étais trompé. Il ne faut pas sous-estimer les héritages. Posant le carton près du bar, au centre, plutôt pas mal. Un sourire léger prit naissance à tes lèvres. Tu aimais les bars avec ce dernier au milieu de la pièce, ça changeait et chaque clients pouvaient commander d'où il était. Tu ébouriffas les cheveux de l'Orion en revenant vers l'entrée. « De rien, mais ce n'est pas la peine de me remercier pour ça. » Tu ne penses pas vraiment que ce soit ta bonne action de l'année, tu ne vois pas particulièrement un bon sentiment dans cette aide. Pan prend soin d'Artémis, tout simplement. Pour toi, c'est juste la normalité, pourquoi remercier le quotidien ? C'est ce qui doit arriver. Ce qui doit être être fait. Tu ne comprends pas son merci et cela t'énerve.

Tu retournes aux cartons, prenant le premier qui te vient, encore des boisons. Tu entends les bouteilles de verres s'entre-choquer. Quel travail d'amateur. « Sérieux Vitany, faut que tu comprennes que tu peux pas faire confiance aux livreurs. Ou à n'importe qui d'ailleurs, rien ne se passe jamais comme prévu. Pourquoi tu crois que je t'ai dis de me prévenir dès que tu as besoin de quelque chose ? » Pan ne fait confiance qu'à Echo et personne d'autre. Alors tu ne peux te permettre de te reposer sur le boulot d'autrui. Tu savais pertinemment qu'il y aurait un problème, il y en a toujours un. L'humain, ou l'infecté ne sont pas responsables. Des bons à rien. Tu as appris à vivre sans, tu veux apprendre à la verte d'avoir besoin de toi, car tu es peut-être la meilleure aide, lorsque tu apprécies quelqu'un. Tant qu'Echo ne demande pas à Pan l'intention qu'elle seule mérite.

« Ces petits bras peuvent-ils vraiment porter tant de cartons ? aha. » la taquines-tu. Elle a dû en faire, en attendant que tu arrives, mais tu aimes beaucoup l'embêter. Une victime de plus, mais une bonne proie, car tu n'es jamais méchant avec elle. « Ça ne me dérange pas d'être le seul à faire les cartons. Mais prends les chaises. » Tu trouvais cette manie à baisser la tête assez mignonne et l'envie de la taquiner était au rendez-vous, mais certaines paroles de la belle t'irritent légèrement. Il y a certains points à mettre au clair, comme cette idée de dormir dans un lieu même pas aménagé. « Bien sûr que c'est dangereux, autant que rester seule dans un bar en construction. Je te raccompagnerais ne t'inquiètes pas. » C'était une solution, mais si cela ne lui plaisait pas, elle avait la possibilité d'en choisir une autre. Ce n'était qu'une question d'adaptation. « Sinon je pourrais toujours rester ici avec toi. Mais vive le confort ! » un petit rire, une touche de détente, un carton en main, retournant déposer l'objet à l'intérieur, avant de revenir, en sifflotant. S'appuyant à l'encadrement de l'entrée. « Au pire des cas, si mon appartement est plus proche que le tien on ira là-bas. Echo dormira probablement déjà, tu ne dérangeras pas. » Néanmoins, elle devra se contenter du canapé, car dans leur loft, les jumeaux ne possédaient qu'une chambre à proprement parler et il était hors de question qu'Echo dorme avec une autre personne que lui. Même Artémis ne pouvait dérober à cette règle.

En reprenant la marche, pour revenir à ce que les livreurs avaient laissé sur le trottoir, tu regardas Vitany dans les yeux, avant de reprendre dans un murmure enjoué « Et tu ferais bien de t'habituer au princesse, je pense que je n'ai pas fini de l'utiliser ! » ça lui correspondait bien pensas-tu. Car à tes yeux, même si l'Orion était plus vieille que toi, elle était comme une petite brebis à protéger. Il n'était pas rare de te savoir protecteur, il fallait juste contrôler ses pulsions qui animaient tes veines d'un désir malsain, d'une envie malhonnête. Et la gérante de l'Olympe y parvenait sans difficulté. « Tu veux tout installé ce soir, enfin cette nuit ou tu reviens demain pour tout placer ? » dans le cas où elle voudrait tout finir cette nuit, autant dire qu'ils ne rentreront pas avant l'aube. Tu en étais quasiment certain. Le bazar ne te dérange pas, mais tout ranger d'un coup serait peut-être problématique. « Parce que je suis libre demain, pour te donner un coup de main. » En te baissant pour attraper un nouveau carton tu te sens néanmoins contrarié, cela fait plusieurs jours que tu n'aperçois que brièvement ta sœur. Entre le temps qu'elle passe avec Elise et celui que tu passes au bar ou en dehors de Lamia. « Si tu veux commencer à ranger, je dois prévenir Echo, qu'elle ne m'attende pas pour s'endormir. » C'était primordial pour toi, de lui donner des nouvelles, ton emploi du temps, te justifier, car elle ne devait jamais se sentir abandonner. Puis tu tiltas, peut-être que tu n'avais jamais parler de ta jumelle à Vitany et qu'Echo ne lui disait rien. Nouveau soupir, peu importe, si c'était le cas, elle n'aurait qu'à demander.
Pan parle en #6B1A6A @ Cproject

_______________

FOLLOW ME TO THE DARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Re: Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART
   
Jeu 23 Juil - 23:09


Vitany l’écoutait, elle était un peu gênée de se faire encore disputait, elle n’avait pas fait grand-chose, enfin si et il avait raison sur tout. Mais elle n’était pas vraiment dans la même optique que lui, pour elle tout le monde mérite confiance, mais elle ne disait rien, elle ne voulait pas d’une dispute parce qu’elle aimait bien Pan.

Elle l’avait écoutais sans rien dire et elle l’avait aidé, elle lui avait obéi, elle avait pris les chaises pour les mettre à l’intérieur. « Non, Pan, on met juste ça dans le bar, je rangerai demain. » Vitany baissait la tête et continuait de travailler quand elle repensa à ce qu’on venait de lui dire, elle fus surprise.

« Heu chez toi, chez toi ? heu … Tu sais, je enfin tu vois… » Vitany ce mis à rougir encore plus, cette fois, elle ne pouvait pas le cacher. Elle posa vite la chaise avant d’aller en chercher une autre et de se cacher derrière. « Je ne sais pas qui est le plus près ou le plus loin, mais je préfère retourner chez moi. Et puis tu as Echo, cela ne serait pas bien pour elle et pas respectueux d’arrivée avec une invitée. Enfin, je… C’est mieux que je rentre chez moi après. D’ailleurs qui est Echo ? » Vitany posa la chaise et retourna encore cherchais les chaises, elle était rapide, aux allers-retours.

« Enfin, ce n’est pas mes affaires. Je n’aurais pas dû demander. » Vitany posa les chaises puis eu une idée, ce n’était pas grand-chose, mais cela pouvait être bien. « Je ne sais pas si cela va t’intéresser. Je reviens. Attends-moi ici. » Dit-elle avant d’aller dans une autre salle. Elle avait acheté une charlotte à la poire et au chocolat, mais elle ne pouvait pas le manger et elle n’avait pas faim non plus. Elle prit la boite et retourna au bar, pour la poser.

« J’ai fait ce gâteau avant les livraisons, mais je n’ai pas faim. Je te l’offre, tu pourras en donner à Echo si elle aime. Et n'a pas intérêt à dire non, sinon tu ne seras plus autorisé à m’appelais princesse. » Vitany le regardait en souriant avant d’aller chercher une chaise « Je plaisante, tu peux m’appelais princesse autant que tu veux. » Vitany rougissait un peu, mais était cacher par la chaise. « Par contre, je ne sais pas si je vais m’y habituer, mais je vais essayer. » Elle resta derrière sa chaise qu’elle portait. « Tu sais, je pense que pour déballer des cartons, je devrai y arriver. Je ne veux pas te déranger, si tu veux-tu peux venir, je ne peux pas te l’interdire et je dois dire que j’aime bien ta présence. Enfin… C’est juste que… Ce n’est pas méchant ce que je viens de dire… Enfin oublie, c’était stupide. » Dit-elle avant de poser sa chaise et d’aller en chercher une autre, elle était rouge comme une tomate et elle se demandait pourquoi elle avait dit une chose pareille, elle se trouvait stupide. « Vitany, tu es stupide ! » Se murmura-t-elle.

« Faut aussi que j’écrive ton contrat. » Dit-elle pour essayer de faire oublier ce qu’elle venait de dire. « Faudra qu’on parle de ton salaire pour le jour de l’ouverture. Et sache que je suis forte, je peux porter une caisse, regarde, je vais te montrer. » Elle regardait autour d’elle et elle décida de prendre une caisse, elle voulait lui montrer qu’elle était forte et aussi lui faire oublier ce qu’elle venait de dire. Elle souriait, puis elle essayait de lever la caisse, mais sans succès. Elle se mit à rougir de honte. « Bon, cela ne marche pas à tous les coups. » Dit-elle en souriant.
feat. Pan ▲ dialogue #FFC0CBhrp <3
Revenir en haut Aller en bas
lamia
PanFéminin

date d'inscription : 13/07/2015
autre(s) compte(s) : Arielley & Cliché.
pouvoir : Contrôle sur la vision d'autrui ▬ permet de créer des illusions. Néanmoins, sans l'appui de sa jumelle, cela se limite à des peluches, des pièces d'échecs, parfois quelques autres jeux. C'est complètement inoffensif, humiliant. Il vaut mieux ne pas l'utiliser.
fiches : www ♛ présentation
www ♛ relations
www ♛ iris
www ♛ demande RP

âge, race : 20 ans, sang pur.
orientation sexuelle : Bisexuelle.
profession : Barman/Serveur dans un bar. ♛ Futur directeur de l'asile.
feat : SORA. No game no life
messages : 207
avatar
Re: Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART
   
Dim 26 Juil - 12:14




un jardin secret, la villégiature des dieux qui y passaient leur temps à festoyer
Feat. Vitany LockHeart.
Vitany est comme une enfant.
Elle rougit, baisse la tête, gênée.
Pourtant ce n'était qu'une question lambda.

Et cela te fait rire, car malgré l'innocence de ta question, tu reçois une réaction des plus hilarantes. Tu ignores bien ce à quoi à pu penser ton Artémis, mais tu vois bien, à ses rougeurs, qu'elle s'imagine peut-être bien trop de choses. À moins qu'elle n'est pas l'habitude de dormir autre part que chez elle. Ce qui ne te surprendrait pas, cette raison est d'ailleurs plus que probable. « Pas de soucis, je te ramènerais chez toi. Mais tu sais il ne fallait pas être gênée, je n'avais aucune arrière pensées. » de toute manière, ce n'était pas réellement ton style, seuls ta nymphe et Daphnis avaient le droit à ce Pan là. Généralement.

Étoiles.
Étincelles.
Tout illumine.

Ton regard prend cette lueur qui n'appartient qu'à elle. Ton sourire se fait plus distrait, mais bien plus heureux et ton subconscient se perd dans cet océan qui vous entoure, elle et toi. Echo, c'est ton monde. Echo est ta vie. Echo est ton cœur. Echo est ton tout. Mais peu de gens comprennent, ce qui vous unis. « Echo est ma sœur jumelle. » te contentes-tu de répondre, comme à chaque fois, de toute manière ton regard parle pour toi. Il est visible que tu l'aimes, plus que tout. Même si au fond, en cherchant plus loin, on remarque également cette faible frontière avec ta haine. « Je n'ai rien à te cacher, tu peux demander ne t’inquiète pas. Je parle souvent d'elle de toute manière, il vaut mieux que tu saches qui c'est. » Enfin rien est un mot mensonger. Car des choses, tu en as à cacher, énormément. Ils vaut mieux néanmoins ne pas les aborder.

Tu ramenas encore quelques cartons tandis que la verte faisait tu ne sais quoi dans une salle adjacente. Avant de revenir, les mains occupées par une boite, un instant tu eus presque peur que des cartons se trouvaient aussi à l'arrière. Tu ne voyais déjà pas la fin de ceux de devant... jusqu'à ce qu'elle te dise qu'il s'agissait d'un gâteau qui était à présent pour toi et Echo. « Je sais que tu plaisantes, tu l'aimes bien en vérité ce surnom. Ce n'est pas grave si tu ne t'y habitues pas, c'est plus drôle de voir tes rougeurs. » lances-tu avec un clin d’œil. Une petite taquinerie sans prétention, Vitany a l'habitude. « Merci en tout cas. Pour le gâteau, je te dirais s'il est bon et si Echo l'aime demain. » Puisque malgré le fait que la jeune femme t'ait dit qu'elle s'en sortirait seule, cela ne t'empêcherait pas de venir. Tu n'avais rien de prévu de toute manière. Tu éclates de rire en voyant l'Orion s'embrouiller et passe une main dans ses cheveux, les ébouriffant, lorsqu'elle revient. « J'ai compris, j'ai compris. J'aime bien aussi ta présence, sinon ça fait longtemps que tu ne m'aurais pas vu ! Je viendrais t'aider. » Te dirigeant vers la porte pour aller chercher un nouveau carton ou une table, tu ralentis et la regarde en biais. « Je t'ai déjà dis que tu ne me dérangeais pas Vitany. Crois-moi, si c'était le cas, je ne passerais pas par quatre chemins, je te le dirais sans ménagement. » car Pan est peut-être hypocrite, mais il est honnête lorsque cela l'emmerde.

Ton contrat. Cela te fait réfléchir, tu n'avais pas forcément l'intention d'en avoir un. Etant donné que tu considères plutôt que tu ne fais que la dépanner de temps à autre. Mais il est vrai que la verte t'avait proposé un mi-temps. Une main glissa dans tes cheveux, tu commences a être assez actif dans tes boulots, il faudrait peut-être que tu te calmes, si cela avait des répercussions sur le temps passé avec Echo, ce serait un problème. Pour autant tu ne dis rien, et t'appuis contre la vitre du bar, pour regarder ta camarade essayer de porte une de ces caisses, remplies d'alcool. Forte ? Vitany ? Tu en doutes et un rictus naît à tes lèvres. Lorsqu'elle abandonna la cause, tu te mis à rire, oui elle était comme une enfant. « Réessayons. Peut-être que la prochaine sera plus légère ! » un tantinet provoquant, mais tout ça dans la bonne humeur, tu te déplaces vers elle. « J'ai l'impression d'avoir fait dix milles aller retour, mais d'avoir toujours le même nombre de marchandises dehors. » tu attrapes un carton, un peu plus lourd et te diriges vers le bar « Tu en as commandé pour un régiment ? » avec un sourire tu lui tires la langue et entre dans le bar, déposant les boissons à côté, avant de lui crier, étant donné qu'elle était encore dehors « Je nous prépare un truc ? » lorsqu'elle entre dans le bar, tu brandis une bouteille au hasard dans la caisse que tu viens d'apporter « Ça serait bête de ne pas en profiter un peu, n'est-ce pas ? » tu attends son accord pour fouiller dans les boites à la recherche des boissons que tu préfères mélanger.

Pan parle en #6B1A6A @ Cproject
HRP : en vrai, c'est la première fois que je fais des réponses avec plus de dialogue que de narration. B) Love sur toi. ♥

_______________

FOLLOW ME TO THE DARK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART
   


Revenir en haut Aller en bas
 

Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Villégiature des festivités ♛ VITANY LOCKHEART
» Sortez vos chapeaux de fêtes et vos divers accessoires de festivités.
» Siraiyu de Lockheart (rpg)
» Un point sur les émotions [PV Alec Lockheart]
» Les festivités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S Y N O D E L :: Rps-