Partagez | 
 

 j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invitéavatar
j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Ven 17 Juil - 14:59



J'ai vu ta mère en string capitaine hubert
ft. o. arizona winchester
charybde ▬ appart d'opium
© Memento Morri aka. Wolfy Woof pour Synodel RPG
Tu te sens vraiment obligée de faire ça, Opium ?

Assis sur ta chaise, menton soutenu par ta main, tu regardes la brune en face de toi ainsi que les nombreux flacons disposés sur la table. Tu souffles par réflexe sur une mèche qui couvre tes yeux. Tu n'as absolument aucune envie de te faire vernir les ongles par la Charybde. Te faire vernir les ongles tout court d'ailleurs. Pas que ça te gêne particulièrement mais déjà ça peut créer des quiproquos à ton job et ça risque d'être emmerdant.

Et puis, soyons francs, tu as autre chose à foutre.

Tu n'arrives pas à comprendre les délires de la brune à ton sujet. Elle n'est pas méchante. Tu ne la trouves pas particulièrement chiante ou bizarre et ça t'arrive d'apprécier sa compagnie mais tu ne comprends pas. Tu ne comprends pas ce qu'il y a de drôle à faire la manucure d'un mec. C'est déjà ça, tu as réussi à limiter ça au vernis.

Non parce que le maquillage est déjà passé dans la discussion.
La réponse était non et elle ne changera pas.
Un jour elle va te fringuer en fille, seigneur.

Ton regard dévie sur l'appartement que tu observes attentivement. Wow. Tellement différent de ta maison. Tu jalouses, c'est certain, pourtant tu te résignes vite. Elle est une Charybde, et tu n'es pas aussi pauvre que les Scylla encore, tu sais qu'il y a pire. April en est un bon exemple. Seule et pas capable de manger à sa faim. Pauvre petite April. Tu la prendrais bien chez toi si tu pouvais mais y'a pas assez de place.
Bref.
Le vernis à ongle.

Si tu me mets du rose je te transforme en tacos.

Juste pour mettre les choses au clair koa.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Dim 19 Juil - 14:12


j'ai vu ta mère en string cap'taine hubert

ft. nemo
hrp ; couleur #daabba
jtm
Craquement des articulations, Arizona est des plus déterminées. Un sourire plaqué au visage et les yeux rivés vers les dizaines de flacons de vernis, elle ronronnerait presque de satisfaction.

« Tu te sens vraiment obligée de faire ça, Opium ?
- Evidemment Nemo, j'me sens toujours obligée de faire ce genre de trucs. Allez, râle pas, ça t'ira bien ! Y a pleins de mecs qui font ça… C'la dit ça donne une bonne idée de leur orientation sexuelle. »

Grand sourire, clin d'oeil et elle se concentre de nouveau sur les couleurs, attrapant une des mains du brun pour trouver une couleur qui lui irait réellement. La déception de ne pas pouvoir le maquiller réellement s'était envolée quand elle l'avait convaincu qu'un coup de vernis ne lui ferait pas de mal. En plus, elle allait endurcir ses ongles – c'était tout bénef, pour tout le monde !
Si le monde se résume à Arizona, évidemment.

« Si tu me mets du rose je te transforme en tacos. »

Elle lâche un petit rire et attrape finalement un noir – c'est pas trop féminin. Remuant pour s'installer correctement, elle pose la main de Nemo sur sa cuisse et ouvre le flacon de vernis avec beaucoup de détermination ; rien ni personne ne l'empêchera de faire de ce petit homme sa poupée. Pas gonflable, la poupée – il est un peu trop jeune pour qu'elle s'en serve comme ça.

« Essaye de pas bouger les mains et profite du contact, j'suis pas hyper rapide…. Oh, attends. T'aimes les pandas ? Ouais, tout le monde aime les pandas. Bouge pas. »

Et tout en parlant elle s'étire pour attraper la trousse de nail art au bout de la table. Quitte à lui vernir les ongles, autant faire quelque chose de merveilleux. Un grand sourire au lèvres, elle place une mèche derrière son oreille et commence la besogne.
« T'inquiète, avec des pandas sur les doigts, tu vas attirer toutes les filles. J'ai même envie de t'en dessiner un sous l'oeil. T'façon t'as promis que j'pouvais te faire les ongles, je décide de quoi faire. »

Un regard presque accusateur – tsais, le regard qui tue, celui qui en a foudroyé plus d'un. La seule différence avec ses coups d'oeil habituels, c'est que dans celui-là y a aucune connotation sexuelle.
Joke.
Elle passe deux couches de vernis noir sur la première main du petit poisson, sifflotant et s'arrêtant parfois pour caresser sa jolie Apocalypse. Apocalypse qui ronronne sur le coussin juste à côté d'eux, somnolant comme tout chat décoratif.

Décidément, les créatures reconstruites sont adorables. Jusqu'à ce qu'elles aient faim. Mais de ce point de vue là, on peut considérer Arizona comme une créature reconstruite – un OGM humain. Enfin hunter, quoi.

« Bon j'aime pas les silences, raconte-moi ta vie. T'as enfin trouvé une nana ? T'as toujours l'air d'avoir besoin d'affection, c'est dingue. »
Tout en délicatesse. Subtile Arizona.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Dim 19 Juil - 16:00



J'ai vu ta mère en string capitaine hubert
ft. o. arizona winchester
charybde ▬ appart d'opium
© Memento Morri aka. Wolfy Woof pour Synodel RPG
Soupire, yeux levés au ciel et mine boudeuse, tu grommelles légèrement. Tu n'es pas gay. T'es bi. La différence étant que tu sais apprécier le passage d'une paire de fesses autant dans un jean que dans une jupe. enfin, tu saurais l'apprécier si ce genre de trucs t'intéressaient. C'est pas le cas. T'es pas fait pour ça, non plus. Tant pis, toi tu t'en fous, tu n'y perds rien. Le contact de la main d'Arizona sur la tienne te fait frissonner - tu ne t'y feras jamais. Cette fille est toujours tellement plus froide que toi, ça te fait un bien fou. Surtout vue la canicule dehors ; amen, seule saison de l'année où tu pourrais aller la voir délibérément et pire encore la coller. Ton petit Ventilopium 3000. La vue du vernis noir te rassure un peu et tu pousses un soupire de soulagement. Si c'est du noir, ça va. Tu ne pouvais pas espérer mieux.

Et puis arrivèrent les Pandas et tout espoir s'est envolé.

Tu sens déjà les remarques arriver à ton boulot. A moins que tu ne fasses ton bâtard et que tu files acheter du dissolvant dès que tu fous les pieds hors de cet appartement. Tu pourrais bien pour une fois. Ou alors porter des gants jusqu'à ce que tout s'en aille.

Porter des gants en été.
Quelle merveilleuse idée, Jazz.

Pitié tuez-moi.

Tu manques de dire que tu ne t'intéresses pas particulièrement à rameuter les filles autour de toi à coup de manucure asiatique monochrome, mais tu te tais sous son regard. Certes, c'est toi qui as promis de la laisser te vernir les ongles comme elle voulait. T'es con Jazz aussi, quelle idée. De temps en temps, ton regard tombe sur la créature qui ronronne comme un bateau à moteur sous la main de sa maîtresse. Tu ne doutes pas qu'Opium soit une maîtresse attentionnée ni quoi que ce soit mais malgré tout un pauvre bête retentit en toi quand tu l'imagines lui infliger le même traitement sur ses griffes.

Nouveau soupire.
Elle ne sait vraiment pas se taire.

J'ai pas de nana et j'en ai pas besoin - avant que tu ne poses la question ou ne fasse la remarque, ça s'applique aussi aux gars. Je te retourne la question, d'ailleurs. Y'a quelqu'un de ton côté ?

Qui sait, si ça se trouve elle s'est lassée des vivants et elle va pêcher de l'autre côté grâce à son pouvoir. Non, quand même pas non. En tous cas, t'espère pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Lun 20 Juil - 20:26


j'ai vu ta mère en string cap'taine hubert

ft. nemo
hrp ; couleur #daabba
jtm
Ronronnant de plaisir comme la créature à ses côtés, Arizona s'éclate.
Au sens littéral du terme. Dessiner les courbes d'un panda sur des ongles de mec – peu virils, cela dit – c'est un fantasme qui se réalise enfin. Fantasme qui n'est pas sexuel, précisons-le.
Sauf si la main en question appartient à Johnny Depp. Avec Depp, tout peut être sexuel. Surtout Arizona.

« Pitié tuez-moi.
- En considérant mon pouvoir, ta mort ne changerait rien mon lapin. Accepte ta condition et subis mon châtiment. Prochaine fois, t'auras qu'à accepter le maquillage – en plus, je t'aurais aidé à l'enlever. »

Après un selfie à ses côtés, mais pas besoin de le préciser. Elle lui tire la langue dans un geste d'une maturité sans pareille et poursuit son œuvre, caressant de temps à autres ses doigts. Un vieux réflexe, un besoin primitif de contact – bref, dans tous les cas c'est instinctif.
Rawr.

Ses soupirs lui font froncer les sourcils ; elle prend le temps de lever sa patte libre pour lui coller une pichenette entre les deux yeux (de ses ongles parfaitement manucurés, c'est bon à préciser). « Cesse de râler jeune puceau, j'aurais pu te mettre le même rouge que celui que j'porte moi-même. Mais j'aurais trouvé ça sexy et j'me serais jetée sur toi. »

Elle garde l'air sérieux, dans l'optique de lui faire croire qu'elle ne plaisante pas.
De toute façon, ce rouge, il est sexy que sur ses doigts à elle.

« J'ai pas de nana et j'en ai pas besoin – avant que tu ne poses la question ou ne fasse la remarque, ça s'applique aussi aux gars. Je te retourne la question, d'ailleurs. Y a quelqu'un de ton côté ? »

Le sourire qui déchire ses lèvres est parfaitement éloquent ; elle a un tas d'images sales dans la tête. Ou alors elle est restée bloquée sur Johnny – Dieu seul le sait. Attaquant réellement les dessins sur les ongles du petit poisson, elle hausse les épaules et ne lève même pas les yeux vers lui, presque blasée.

« T'en as pas besoin ? Et pour tremper ta nouille, tu ferais comment? Légère pause, histoire d'installer un peu de gêne. Ou d'essayer. Ou parce qu'elle s'est perdue avec Depp. Rah, ce fauteur de troubles. De mon côté ? Rien de sérieux, je crois. »

Le mystère plane, aussi bien sur sa sexualité – décidément, ce sujet est récurrent – que sur sa vie sentimentale. Elle pose la main (agréablement chaude – comme ma.. rien) de Nemo sur la table et lui interdit de la bouger d'un millimètre, se positionnant pour choyer la seconde. Pas de jalouses.

« Quand j'aurais fini, je prendrais tes mains en photo. Je veux voir si elles sont féminines, ça pourrait être mignon. Faisant une petite pause histoire de reposer ses doigts éprouvés – le nail art n'a aucune pitié – elle caresse une de ses mèches sombres, les yeux plissés. Un jour, je te couperais cette tignasse, c'est plus possible cet échec capillaire. »

En réalité, elle trouve ça adorable. Et ça lui donne surtout envie de lui faire des couettes.
Nemo à couettes, ça serait mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Mar 21 Juil - 12:34



J'ai vu ta mère en string capitaine hubert
ft. o. arizona winchester
charybde ▬ appart d'opium
© Memento Morri aka. Wolfy Woof pour Synodel RPG
Tu as tellement honte de ce qui se trame sur tes ongles, personne ne peut comprendre ta douleur à l'heure actuelle. A ce rythme là, tu vas te mettre à détester les pandas pour le restant de tes jours. Si un jour tu croises un panda tu risques fortement de l'étrangler avec son bamboo.

A bat les pandas.

Y'a toujours un coup foireux quand tu proposes quelque chose. Y'a toujours un coup foireux quoi que tu dises ou fasses, en fait.

Ton regard est légèrement réprobateur - mais pas trop, tu n'es pas son père. Pire encore, tu n'es rien de plus que sa poupée. Et c'est un peu triste pour toi ça Jazz, tu n'as aucun argument pour te battre. Triste vie. Elle tire la langue - tu ris. Elle est mignonne, tu l'avoues. Enfantine, gamine. Tu apprécies la caresse sur tes doigts en silence, te calant un peu plus dans ta chaise.

Puis une pichenette.
Nouveau froncement de sourcils.
Grommellement, même.

Oui, bien sûr. Avant que tu me vois sexuellement parlant je crois que ces pandas prendront vie.

Tu sens mal son sourire, bizarrement. Tu l'aimes pas trop celui-là. Trop sale. Trop... Made in Opium. Made in Arizona lol.

T'en fais pas pour ma nouille, Joseline, que tu es en train de rendre encore plus magnifique m'est fidèle depuis de nombreuses années. C'est très intime entre nous tu sais.

Et comme toujours elle ne dit rien sur elle.
Nouveau soupire.
A force ton bonheur va s'envoler, Jazz.
Changement de main, tien.
Tu regardes les pandas.
...


Roar.

Mes mains de fille t'enquiquinent ok Winchester.

C'est dit sans méchanceté, juste lassitude.
Puis quand sa main s'approche de tes cheveux, tu te crispe, le regard braqué sur elle. Le souffle coupé. Tu n'aimes pas qu'on touche à ta chevelure. Si elle est aussi longue, c'est pour une raison. Tu te dégages de son emprise.

Lointain le jour alors parce que je compte pas m'en séparer de suite. Echec capillaire ou non.


Dernière édition par N. Jazz Bloom le Jeu 23 Juil - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Mar 21 Juil - 21:37


j'ai vu ta mère en string cap'taine hubert

ft. nemo
hrp ; couleur #daabba
jtm
Elle sentirait presque la haine de Nemo – et en un sens, ça lui fend le coeur.
Heureusement, dès qu'elle regarde les pandas, elle va mieux.
« Y'a toujours un coup foireux quand tu proposes quelque chose. Y a toujours un coup foireux que que tu dises ou fasses, en fait. »

Arizona gonfle les joues. Trop je m'en foutiste pour être réellement touchée par ses paroles, elle se contente de feindre la douleur – et elle manque de lâcher la main du gosse pour perfectionner sa performance. Mais si elle lâche, elle devra recommencer.
Or la flemme l'en empêche.

« Oui, bien sûr. Avant que tu me vois sexuellement parlant je crois que ces pandas prendront vie.
- Dit comme ça, on dirait que c'est mal. Tu voudrais que j'te vois comme ça ? »

Peut-être qu'elle dit ça juste pour l'emmerder.
Peut-être pas.

Elle repose les doigts peinturlurés sur sa cuisse le temps de refaire son chignon – les cheveux dans la gueule, ça va cinq minutes – et lui lance un regard indéchiffrable, histoire de bien mettre le doute. Ca la fait marrer, ce genre de situation. Ils trouvent tous ça awkward, mais elle, elle s'en fout. Dans tous les cas, qu'elle soit sérieuse ou pas, la décision finale lui revient ; et elle regrette jamais ses décisions.

« Mes mains de fille t'enquiquinent ok Winchester.
- Tu me brises le coeur. Je pensais qu'ils te plairaient, mes pandas. »

Elle est sûrement un peu trop lourde, au fond. Mais elle sait que son corps gelé ravit Jazz, en cette période – alors elle profite de son avantage, jusqu'à l'hiver où elle se collera contre sa carcasse bouillante. Là, c'est un peu trop moite pour elle.
Cela dit, dans certaines conditions, être moite a quelque chose de profondément sexy.

« Lointain le jour alors parce que je compte pas m'en séparer de suite. Echec capillaire ou non.
- Promets-moi que tu me laisseras faire, j'aurais un alibi pour caresser ta tête de pioche. »

Clin d'oeil et elle dépose la seconde main sur la table, appréciant la sensation de fraîcheur sur sa cuisse. Etre en short c'est bien, jusqu'à ce qu'on se fasse tripoter – enfin le mot est peu-être mal choisi – par une fournaise vivante.

« Laisse sécher et n'y touche surtout pas, tu vas l'abîmer. Je vais chercher des boissons, tu veux une bière ou du soda ? »

Une fois la commande prise, elle s'engouffre dans la cuisine et sort une Desperados pour elle-même ; on se refait pas, la tequila vaincra. Elle revient en ronronnant et s'installe à côté du gosse sur un coussin noir, observant ses doigts.
« Bon. Tu veux faire quoi, après ça ? On pourrait jouer. Ou sortir. »

Histoire que tout le monde voit ses beaux ongles manucurés.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Jeu 23 Juil - 13:44



J'ai vu ta mère en string capitaine hubert
ft. o. arizona winchester
charybde ▬ appart d'opium
© Memento Morri aka. Wolfy Woof pour Synodel RPG
Sa mine boudeuse, ses joues gonflées, ça te fait sourire. Elle te fait penser à quelqu'un. Au fond tu trouves ça adorable. Et puis tu te rappelles qu'il s'agit d'Opium Arizona Winchester et que, non, cette fille n'est pas adorable. Ou alors elle attend quelque chose en retour de ta part. C'est tout. Tu relèves ton regard vers elle, l'air tellement sérieux qu'on ne peut dire si tu rigoles ou si tu l'es réellement. Impossible de savoir ce que tu penses à cet instant précis à moins d'être télépathe.

Qui sait. Peut-être que oui, peut-être que non, Opium.

Son regard te fait rire à l'intérieur. Vous êtes tous les deux débiles de jouer à ça ; rien n'en ressortira, c'est clair comme de l'eau de roche. Même si tu devais l'avouer ; Arizona est loin d'être dégueulasse. Ça aussi c'est clair comme de l'eau de roche.

Tes pandas vont ruiner ma crédibilité déjà inexistante. Ce qui n'aide pas beaucoup, vois-tu.

Soupire. Haussement d'épaule. Tu regardes tes mains sur la table.

T'as cru que j'avais de quoi me payer un coiffeur ? Evidemment que tu le feras.

Ce n'est pas comme si c'était pour te déplaire. Au fond tu aimes bien qu'Arizona prenne soin de toi. Enfin, si on peut appeler ça prendre soin de quelqu'un. Oui non on peut pas appeler ça comme ça. J'ai rien dit.

Ne me tente pas sinon je colle mes ongles les uns sur les autres pour ruiner tout ton chef d'oeuvre. Bière.

Tu laisses tes mains comme un con sur la table alors qu'elle part dans la cuisine. Tu sens que tu vas regarder les pandas différemment toute ta putain de vie, maintenant.
Puis elle revient et tu la foudroies du regard pour ses conneries.

Oui bien sûr t'as cru. Jouer à quoi ?

Sortir n'était même pas envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Mar 28 Juil - 18:22


j'ai vu ta mère en string cap'taine hubert

ft. nemo
hrp ; couleur #daabba
jtm
« Qui sait. Peut-être que oui, peut-être que non, Opium. »

Elle sourit légèrement, moqueuse. Un jeu sans aboutissement – non seulement Nemo est trop jeune, mais en plus elle préférerait largement ne pas installer ce vague malaise d'après-coup, les regrets qui consument ou juste le moment gênant où on essaye de trouver quoi dire.
Elle fronce les sourcils à son commentaire sur les magnifiques pandas décorant maintenant ses ongles et lui colle une pichenette entre les deux yeux – de sa propre serre savamment aiguisée, évidemment.
C'est en revenant qu'elle l'écoute blasphémer sur les prix des coiffeurs ; y a pire.
Les esthéticiennes, par exemple. Argh.

« Assume, je sais que tu préfères quand c'est moi. Même si j'te faisais payer. »

Elle tire la langue et roule sur le côté, décapsulant sa propre boisson dans l'intention d'engloutir son contenu. Mine de rien, c'est hyper tragique d'être une bière. On passe notre existence enfermée dans un frigo et quand enfin quelqu'un décide de nous ouvrir la porte… On meurt.
C'est comme les papillons. Pauvres bêtes.

« Oui bien sûr t'as cru. Jouer à quoi ? »

Arizona soupire, lui assenant une bourrade amicale. Pauvre petit vendeur de livres, incapable d'assumer ses propres sentiments ; parce qu'il est évident qu'il adore les petites créatures qu'elle a dessiné sur ses ongles. Sinon il les aurait effacé.
Quoi que, c'est peut-être la façonneuse, qu'il adore. Elle pouffe à cette simple pensée qui boost son ego et son amour-propre – parfois, on a besoin de se rassurer. Et quand ça arrive, on trouve n'importe quel prétexte pour se dire qu'on est aimé. Eh ouais.

« J'ai acheté Hyrule Warriors mon grand. Fais gaffe aux ongles, le nail art c'est fragile. Tout en parlant, l'infectée rampe – au sens littéral du terme – jusqu'à sa télévision, l'allumant du bout de l'index. Damnation, jamais sa flemme n'a été aussi grande. Les mèches retombant vulgairement sur son visage, elle s'écrase sur le tapis et lance un regard désespéré à Zelda. Aaaah Zelda, bouge tes fesses et ramasse-moi. » Si elle était un animal, Arizona serait un Axolotl. Parce que l'état larvaire a quelque chose de franchement plaisant.
Merde à la fin, pourquoi ce chien n'est pas capable de préparer un jeu ? Un jour, elle lui apprendra. Pour l'instant… Flemme.

Au prix d'un effort surhumain, elle glisse le cd dans la console et revient aux côtés de Jazz, la mine harassée. Oui, harassée, carrément. Parce que lancer Hyrule Warriors sur la Wii U, c'est un véritable parcours du combattant.

« Prépare-toi à recevoir la dérouillée de ta vie Chaton, j'suis une boss à ce jeu. » Ou pas ? Dieu seul le sait.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Mer 12 Aoû - 20:09


SHASHASHA


Vous avez beau vous envoyer des piques et vous avez beau - enfin surtout toi - vous envoyer chier, au final c'est indéniable de dire que vous êtes quand même sacrément potes. Ari c'est typiquement le genre de pote qu'on aime parce que t'as beau être en pleine dépression elle dira tellement de conneries et te titillera tellement que tu penseras autre chose - même si tu seras peut-être encore plus irrité mdr. Tu comprends pas toujours pourquoi elle s'est prise d'affection pour toi ; t'es social mais sans plus. Qui plus est tu es un tout petit innocent et inoffensif petit Orion - rien à voir avec la grande Charybde avec ses fantômes trop sweg de la morkitu. « Assume, je sais que tu préfères quand c'est moi. Même si j'te faisais payer. » Tu la regardes décapsuler sa bière, faisant de même avec un sourire aux lèvres. « Ok, touché. » Sa bourrade t'arrache un léger rire avant de la regarder ramper sur le sol jusqu'à sa console pitoyablement. « Ah, je crois que j'en ai entendu parler ouais. Enfin tu connais ma culture de gamer qui est d'ailleurs totalement inexistante. » Il faut dire que tu n'as jamais eu ni les moyens ni le temps de t'intéresser à ce genre de choses. Et, de toutes façons, tu n'es pas particulièrement fan des jeux vidéos. Hérétique. Le spectacle de voir Arizona se trémousser par terre en réclamant - que dis-je, pleurnichant - de l'aide de la part de son chat est absolument mythique et tu regrettes de tout ton être de ne pas avoir ton Iris pour filmer ce moment qui pourrait changer la face de l'humanité - mais surtout celle des réseaux sociaux, tu l'admets. Elle revient se mettre à tes côtés alors que tu ricanes. « J'ai comme un doute princesse. Range tes griffes tu vas rayer la manette. » Tu attrapes d'ailleurs la tienne, commençant à regarder les personnages différents. « Ok alors tu m'expliques qui est qui et qui fait quoi ou je prends juste le plus baisable selon moi comme ça au hasard ? » Choose your whore fighter.

Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   
Jeu 20 Aoû - 10:54


j'ai vu ta mère en string cap'taine hubert

ft. nemo
hrp ; couleur #daabba
T'en étais sûre – au fond, t'es quasiment tout pour Jazz.
Bon, peut-être pas, mais y a de l'idée.

« Ah, je crois que j'en ai entendu parler ouais. Enfin tu connais ma culture de gamer qui est d'ailleurs totalement inexistante.
- Hérétique. »

C'est lâché dans un petit rire, parce qu'au fond ça te fait bien marrer. C'est rare, un mec comme lui qui ne connaisse rien à la magie des jeux vidéos – que les choses soient claires, un jeu sur PC n'en est pas un, à tes yeux. Tu t'écrases mollement sur lui, dégageant une place pour ta tête sur sa cuisse gauche.
Et si ça le dérange, ben tu t'en branles. Enfin au sens figuré, évidemment. Ca serait sale, sinon.

« Prends le plus baisable, dans tous les cas c'est moi qui vais t'la mettre mon chou. »

Clin d'oeil, tu sélectionnes Zelda – bah ouais, hein – et attends qu'il ait fait son choix pour entamer la partie. Et tu ne fais preuve d'aucune pitié pour le novice, déployant toute ta haine et ta maîtrise de ce jeu ; de longues heures d'entraînement qui portent enfin leurs fruits.

Oh oui, tu es contente de gagner.
Mais après tout, tu as l'habitude, de gagner.
Ouais bon ta gueule.

Vous enchaînez quelques parties, pendant lesquelles tu n'as pas de scrupules à te moquer de lui et du choix de ses persos – on change pas une équipe qui gagne.

Jusqu'à ce qu'il gagne, te rétamant avec la beauté et la sauvagerie d'un animal sauvage. Bien joué Arizona, tellement sûre de toi que tu t'es faite exploser. Tu éclates de rire et poses la manette quelque secondes, admettant ta défaite.

« Bien joué gamine, bien joué ! »

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, tu n'es pas si mauvaise joueuse. Un peu frustrée malgré tout, tu avales une nouvelle gorgée de bière et prends cette fois place sur un gros pouf, après l'avoir poussé jusqu'aux côtés du petit poisson.
Oh et oui, le gamine était volontaire.

« Bon, on peut faire quoi ensuite ? J'ai pas tant de jeux que ça.. T'es sûr de pas vouloir sortir ? »

Rictus carnassier. Allez Jazz.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Re: j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)
   


Revenir en haut Aller en bas
 

j'ai vu ta mère en string capitaine hubert ▬ ft. o. arizona winchester (appartement d'arizona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loronak du Rohan - Capitaine de Gil-Estel
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Remèdes de grans mère (santé)
» Rien pour écrire à sa mère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S Y N O D E L :: Rps-