Partagez | 
 

 you're not right •• Ft. Aria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
charybde
James C. KeeganMasculin

date d'inscription : 11/07/2015
pouvoir : Vol de vitalité
fiches : fiche •• rs
âge, race : 25 ans •• Charybde
orientation sexuelle : Bisexuel
profession : Ministre des finances
feat : Ooikawa Tooru & Xavier Samuel
messages : 85
avatar
you're not right •• Ft. Aria
   
Lun 13 Juil - 21:55




YOU'RE NOT RIGHT









Son stylos roulait entre ses doigts tandis qu'il écoutait d'un air attentif ce que les voix autours de lui avaient à dire. Certains semblaient satisfaits des chiffres, d'autres espéraient plus de fermetés, et quelques personnes un peu en marges croyaient encore à la redistribution des richesses. Qu'ils étaient naïfs, ceux-là, qu'ils étaient mignons. Selon James, c'était exactement le genre de personnes qui rêvaient encore d'un monde de paix et de partage.

Futiles rêves utopistes.

La réunion terminée, James salua poliment ses collègues. Il ne respectait pas la moitié de ceux-ci, les trouvant quelque peu écervelés voir même inutiles. Il resta un moment dans cette salle vide, profitant du silence et de la vue qu'on pouvait avoir en haut du centre des finances. Celui-ci surplombait la ville et les riches demeures qu'il pouvait y avoir. Même un Scylla n'oserait rêver de ça.

Sa secrétaire toqua à la porte, jeune femme brune aux hanches peu volumineuses et au maquillage beaucoup trop prononcé au goût de James. Elle lui annonça qu'il avait une pause avant sa future réunion, mais qu'il avait des dossiers à remplir. Il soupira, passant une main sur sa nuque.

- Déposez ça sur mon bureau, et apportez-y un café je vous prie.

Celle-ci s'exécuta et referma la porte derrière elle. Il devrait penser à changer de secrétaire, il ne l'appréciait pas du tout, trop stoïque, trop molle pour lui.

Descendant à son bureau, il remarqua que la porte était entre-ouverte. Lui qui demandait toujours à ce que les salles soient bien fermées, c'était la première fois que sa secrétaire faisait cette erreur. Il entra sans hésiter, et ne fut nullement surprit d'y trouver quelqu'un à l'intérieur. Son regard se posa sur la personne et il la reconnue immédiatement.

- Mademoiselle Ljungström, quelle visite surprenante.

La fille d'un de ses collègues était installée à son bureau, James pourrait même penser qu'elle avait fait cela pour le provoquer. Un léger sourire se dessinant sur ses lèvres, il referma la porte derrière lui et s'avança vers elle.

- Que me vaut le plaisir de votre présence ici ?

Il prit sa tasse qui avait été déposée sur son bureau comme il l'avait demandé et plongea sa main libre dans sa poche en fixant la jeune fille d'un air amusé. Peut-être avait-elle aussi osé mettre quelque chose dans son café.

- Si vous cherchez votre père il n'est pas ici.

Mais ce n'est pas pour son père qu'elle était dans son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Re: you're not right •• Ft. Aria
   
Mar 14 Juil - 6:08


(le code arrive, fufu :srs: )

Toujours ce même couloir.
Ce brouhaha incessant, ces photocopieuses qui s’agitent à l’unisson et ce parfum persistant - mélange de vieilles paperasses et de café froid.


Ses talons claquent et résonnent contre les dalles - ce n’est pas la première fois qu’elle se rend en ces lieux, bien au contraire, pour autant il lui est impossible d’occulter la dérangeante impression qui s’empare d’elle à chacun de ses pas. Étrangère. Elle l’est et, d’une certaine manière l’a toujours été. D’aussi loin qu’elle puisse s’en souvenir, la jeune femme ne s’est jamais sentie à l’aise sur le lieu de travail de son père. Enfant elle se sentait oppressée parmi toutes ces grandes dames tirés à quatre épingles et ses monsieurs aux allures, qu’elle aimait à qualifier, de pingouins. Alors quand on le lui permettait, elle se faufilait entre toutes ces paires de jambes et observait la ville s’agiter - vue d’en haut les habitants de Chabryde n’était pour elle que de fascinantes fourmis colorées.

Aujourd’hui le centre des finances publiques n’est pour elle qu’un dédale de couloirs monotones où se croisent des individus tous plus insignifiants les uns que les autres. A une exception près peut-être. James. Son nouveau terrain de jeu favori - son échappatoire ici bas, sa nouvelle lubie, son enivrante occupation. Dans le fond elle serait bien incapable d’exprimer ce qui l’attire tant chez le jeune homme, ce qui la pousse à triturer avec ses nerfs. La difficulté ? Ou peut-être bien le fait qu’elle soit incapable de prévoir ses réactions ?

Arrivée à hauteur du secrétariat elle formule sa requête, faveur enrobée d’une condescendance propre à sa personne lorsqu’il s’agit de s’adresser à de parfaits inconnus. Aria en est consciente, les attitudes de circonstances et les mots à dire “au bon moment, au bon endroit” n’ont jamais été de son ressort. Le simple fait de devoir s’exprimer face à individu par obligation l’a toujours horripilé. En effet depuis sa plus tendre enfance la rouquine a très vite pris la sale habitude de ne porter uniquement son intérêt sur les personnes qu’elle jugeait méritantes. Si avec celles-ci elle n’est qu’amabilité, suavité et douceur avec les autres, au contraire, elle devient une jeune femme hautaine et méprisante au possible. Malheureusement pour elle la secrétaire fut envoyée derechef dans cette seconde catégorie. Votre père est au tribunal mademoiselle Ljundström. Il ne devrait pas tarder. Pour toute réponse Aria se contente de faire volte-face - elle connaît la rengaine “vous souhaitez l’attendre son bureau ?”. Celui de James fera l’affaire.

---

Perdue dans les dossiers qu’elle feuilletait Aria sursauta au son de la voix de James et se surprit presque à lui maugréer “que l’on prévient de sa présence avant d’entrer dans une pièce”. Si sa visite s’avérait surprenante, celle du jeune homme le fut tout autant - Ariana ne s’attendait pas à le voir débarquer quelques minutes après le passage de la frêle jeune femme qu’il embauchait comme secrétaire. Du moins c’est ce qu’elle avait cru deviner en observant cette dernière déposer un café sur son bureau. D’humeur taquine elle s’était même présenté comme sa compagne, chose qu’elle ne manquerait pas de lui préciser. Simple visite de courtoisie. Elle relève finalement la tête et entrelace ses doigts sur le bureau. Vraiment ? Je pensais sincèrement le trouver ici pourtant. Ses lèvres s’étirent en un mince sourire tandis que son regard se porte sur James, jusqu’à descendre sur son café, lui remémorant ainsi sa secrétaire. J’ai fais la connaissance de votre secrétaire. Charmante. Plutôt fade et insipide dans son genre mais charmante. Elle avait plutôt troublée de me voir dans votre bureau, vous n’y conviez personne Keegan ?
Revenir en haut Aller en bas
charybde
James C. KeeganMasculin

date d'inscription : 11/07/2015
pouvoir : Vol de vitalité
fiches : fiche •• rs
âge, race : 25 ans •• Charybde
orientation sexuelle : Bisexuel
profession : Ministre des finances
feat : Ooikawa Tooru & Xavier Samuel
messages : 85
avatar
Re: you're not right •• Ft. Aria
   
Mar 14 Juil - 16:59




YOU'RE NOT RIGHT









Taquine, provocante, sarcastique au possible. Aria était le genre de personne imprévisible qui amusait James. Il l'avait souvent vu attendre son père, un homme très professionnel, mais qui n'avait pas attiré son attention bien plus que cela. Ils échangeaient même parfois quelque mots, et ce serait un mensonge que de dire que la belle n'avait pas éveillé l'intérêt du jeune homme. Il lui trouvait bien plus de charme que sa secrétaire, et bien plus de cran que la plupart des personnes avec lesquelles il travaillait.

- Vous sentiriez-vous honorée d'apprendre que peu de personnes ont franchi cette porte mademoiselle Ljungström ?

Il la fixa intensément, prenant une gorgée de son café.

- Si vous tenez tant à le savoir, je reçois la plupart de mes invités dans les salles de réunion prévues pour cela.

Donc pas ici. James considérait son bureau comme son espace privé, et il n'appréciait que moyennement qu'on empiète dans celui-ci. Les gens pouvaient le considérer maniaque ou excessivement possessif, mais il aimait que les choses soient bien faites et à leurs places, et qu'on ne touche pas à ses affaires, ce que n'a visiblement pas fait Aria.

- Vous avez trouvé ce que vous cherchiez ?

Désignant d'un signe de tête les quelques feuilles qui dépassaient de son dossier, James se demandait seulement si elle avait pu comprendre un traite mot de ce qu'il y avait d'écrit. S'approchant un peu plus d'elle, James vint s'asseoir au coin de son bureau, surplombant Aria.

- Je me demande tout de même comment ma charmante secrétaire a pu vous laisser ici.

Son sarcasme était très présent dans sa voix, non, il ne l'appréciait pas. Il pouvait même dire qu'Aria avait trouvé les mots juste pour la décrire, ce qu'il appréciait dotant plus. La jeune brune avait dû laisser délibérément cette femme un peu trop curieuse dans son bureau, et il ne la croyait pas aussi stupide ou effrontée pour le faire sans son consentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: you're not right •• Ft. Aria
   


Revenir en haut Aller en bas
 

you're not right •• Ft. Aria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» aria origine
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» [terminé] Ezra et Aria: Choc émotionnel.
» Arrivée au bal
» Pretty Little Liars [Drame]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S Y N O D E L :: Rps-